InTerreCo pour un tourisme durable et responsable

InTerreCo pour un tourisme durable et responsable

« Protéger, exceller, développer »

Le Grand Chambord et le Domaine national de Chambord, mobilisés en vue du label « Grand site de France », un grand projet de tourisme durable et de proximité !

La Communauté de Communes du Grand Chambord (CCGC) et le Domaine national de Chambord portent un projet stratégique pour un territoire d’exception !  Ce 2 novembre 2020[1], le Domaine national de Chambord devait accueillir l’ensemble des acteurs locaux et régionaux, à l’occasion de la présentation du projet “Grand Site de France” et du plan d’action porté par la CCGC et le Domaine. Organisée sous l’égide d’Yves ROUSSET, préfet de Loir-et-Cher, Gilles CLÉMENT, Président de la CCGC et de Jean D’HAUSSONVILLE, Directeur Général du Domaine national de Chambord, la conférence devait être conduite par Koffi Selom AGBOKANZO, maître de conférences, accompagné des membres du collectif In-Terre-Co. La pandémie en a décidé autrement et l’évènement se tiendra ultérieurement. Ce délai supplémentaire est mis à profit pour apporter un éclairage plus approfondi sur une initiative singulière et prometteuse.

« L’identité de notre territoire est associée aux habitants qui participent au quotidien à sa construction et au Domaine national de Chambord, classé au patrimoine mondial de l’humanité. Aujourd’hui, dans une perspective de développement local, nous voulons fédérer les acteurs économiques et la population autour de ce pôle majeur d’attractivité. » souligne un élu de la Communauté de Communes du Grand Chambord.

Afin de mener à bien cette grande ambition, les élus, assistés par le collectif In-Terre-Co sur le volet marketing territorial, lancent l’opération « Grand site de France ». Pour acquérir ce label, le territoire engage une politique de tourisme durable et responsable tournée vers les acteurs économiques locaux et les résidents. L’objectif est d’associer les énergies et les ressources locales dans une même dynamique de valorisation du territoire. Cette mise en lumière passe par le soutien à la création d’offres de biens et de services originaux et authentiques, l’appui aux programmes de préservation des lieux et des paysages et l’invitation faites à toutes les parties prenantes de devenir les ambassadeurs du territoire.

Initiée en 2019 à la demande des élus du Grand Chambord alors que l’épidémie de la Covid-19 ne sévissait pas, cette réflexion se révèle stratégique dans le contexte actuel de crise sanitaire.

En savoir plus sur

Le label « Grand site de France » est décerné pour une durée de 6 ans par le ministère de la transition écologique et solidaire. Ce label est attribué en fonction de critères d’éligibilité rigoureux portant sur la protection, la réhabilitation et la gestion active du paysage, l’accueil des visiteurs et le développement local durable (cf. Art. L. 341-15-1 du code de l’environnement). 

La Communauté de Communes du Grand Chambord réunit 16 communes pour lesquelles elle gère de nombreuses compétences dont le développement économique et touristique. Les 43 élus communautaires issus des 16 communes membres se réunissent régulièrement lors de conseils communautaires. Par leurs votes, ils définissent les politiques à mener, les équipements à construire et les services à mettre en place sur le territoire. La Communauté de communes compte 21064 habitants et 997 entreprises.

Le Domaine national de Chambord          
Inscrit depuis 1981 au patrimoine mondial de l’UNESCO, le Domaine national de Chambord a fêté ses 500 ans en 2019. Établissement culturel national, Chambord n’a de cesse de développer la fréquentation de son château qui atteignait plus d’un million de visiteurs en 2018. Au cours des ans, Chambord a noué de prestigieux partenariats internationaux avec la Chine, l’Inde et l’Italie. Aujourd’hui Chambord veut incarner le tourisme de demain, tourné vers la famille et la détente et valoriser ses milliers d’hectares de nature préservée.

InTerreCo : un collectif au service du rayonnement territorial
InTerreCo est la rencontre de cinq professionnels partageant une même vision d’un tourisme durable et responsable. Le collectif s’enrichit des nombreux projets co-portés par ses différents membres et des contributions de ses chercheurs tant conceptuelles que méthodologiques. Dans ce « think tank », scientifiques et praticiens confrontent sans cesse leurs connaissances théoriques et leurs expériences terrain afin de gagner ensemble en savoirs, en compétences, en capacité d’adaptation et d’anticipation. 

Pour plus d’information contacter

Koffi Selom AGBOKANZO
Dr-PhD / Maître de conférences en Sciences de Gestion et du Management de l’Université Catholique de l’Ouest – UCO Nantes

Mail : kagbokanzo@uco.fr https://interreco.fr/

 

[1] Compte tenu des mesures sanitaires actuelles, l’évènement est reporté à une date ultérieure.

Grand Site de France, InTerreCo.

Le Réseau des Grands Sites de France

Le Réseau des Grands Sites de France (RGSF) est une association française loi 1901, reconnue d’intérêt général, qui a été créée le 7 novembre 2000. Il regroupe différents organismes locaux qui ont pour vocation de gérer et de mettre en valeur des sites classés sur les territoires français. On y distingue aussi bien des sites ayant obtenu le label « Grand Site de France » attribué par le ministère de la Transition écologique que des sites non labellisés qui aspirent à l’obtenir.

Un Grand Site de France

Un Grand Site de France est un espace naturel et/ou culturel d’exception, généralement classé, qui fait l’objet d’une forte fréquentation touristique. Il est géré par différents organismes locaux (communautés de communes, syndicats mixtes, etc.) qui mettent en oeuvre des politiques fondées sur des valeurs communes en lien avec la préservation et la valorisation de ce(s) lieu(x) unique(s). Pour obtenir le label de « Grand Site de France », il est nécessaire d’intégrer le Réseau des Grands Sites de France (RGSF) et de répondre à un cahier de charges en rapport avec la préservation et la valorisation des périmètres du territoire concerné.

Deux membres de notre Collectif travaillent actuellement sur le volet marketing territorial d’une opération Grand Site de France dans la Communauté de Communauté de Communes du Grand Chambord (CCGC). Des dires de la directrice du RGSF, Soline Archambault, c’est la première fois qu’une stratégie de marketing territorial est pensée en amont et en cours d’une opération visant à l’attribution du label « Grand Site de France ». Ce qui constitue un réel atout pour le territoire du Grand Chambord et une véritable opportunité pour d’autres territoires français qui souhaitent s’inspirer d’une telle démarche.

Le label des Grands Sites de France met en valeur des paysages exceptionnels, à découvrir sur tout le territoire.

Le Routard (février, 2019).

Vidéo – Le Routard : le Réseau des Grands Sites de France

Une mission de préservation, de gestion et de valorisation

L’une des principales finalités d’une Opération Grand Site (OGS) est la restauration des espaces dits remarquables de par leur renommée et leur fréquentation touristique. En concertation avec les différentes parties prenantes concernées par la gestion du périmètre faisant l’objet de l’OGS, le RGSF accompagne la politique de restauration, de préservation des sites, de gestion des flux touristiques, de participation des locaux à la vie du Grand Site, d’amélioration de la qualité des visites et du partage équitable des retombées économiques entre les différents acteurs locaux. Cet accompagnement est fait dans le cadre des directives fixées par le ministère de la Transition écologique pour l’obtention du label d’excellence « Grand Site de France » (valable 6 ans renouvelable et inscrit au code l’Environnement – loi Grenelle 2 du 10 juillet 2010). C’est un label qui témoigne de la réelle volonté d’un site et/ou d’un territoire de s’inscrire dans une logique de développement durable, voire d’économie sociale et solidaire. C’est le cas aujourd’hui dans la Communauté de Communes du Grand Chambord où l’intercommunalité mène une OGS en partenariat avec le Domaine national de Chambord.

Communauté de Communes du Grand Chambord (CCGC).
Communauté de Communes du Grand Chambord (CCGC).

« Actuellement, on peut percevoir ce territoire comme une association d’acteurs locaux disposant de réels atouts dans les volets du tourisme patrimonial, du tourisme de nature, de l’œnotourisme et des activités de loisirs sportifs. Le Grand Chambord est animé par des dynamiques indépendantes avec en son centre le lieu de forte attraction touristique : le Domaine national de Chambord.
Ce fonctionnement « autonome » des entités locales s’illustre également par un émiettement des flux d’entrée et de sortie du territoire. Une mutualisation des flux permettrait de créer une véritable porte d’entrée intercommunale par laquelle se dessinerait un cheminement destiné à découvrir et redécouvrir tous les atouts du Grand Chambord.
Si le rayonnement de la commune de Chambord/ Domaine national de Chambord à l’échelle micro et macro n’est plus à démontrer, l’interconnexion avec les pôles locaux doit être renforcé à l’échelle intercommunale ».

Tout comme l’illustre ces propos de Maxime Dargenton, membre du Collectif « In-Terre-Co », la démarche InTerreCo vise à répondre au besoin d’association et de participation des différents acteurs locaux à la politique de préservation, de gestion et de valorisation des territoires, voire des Grands Sites de France.

Un large réseau

Le RGSF compte aujourd’hui 47 Grands sites membres (labellisés ou non) qui sont présentés sur le site Internet du réseau. Il est un espace de réflexions, d’innovations et d’échanges de bonnes pratiques (savoir-faire) entre les différents acteurs gestionnaires.

Logo associé à un un territoire et/ou lieu ayant obtenu le label Grand Site de France.
Logo associé à un territoire et/ou lieu ayant obtenu le label Grand Site de France.